PHOTOGRAPHIE

Etymologie  Le mot « photographie » est composé de deux racines d’origine grecque :

  • le préfixe « photo- » (φωτoς, photos : lumière, clarté) — qui procède de la lumière, qui utilise la lumière ;
  • le suffixe « -graphie » (γραφειν, graphein : peindre, dessiner, écrire) — qui écrit, qui aboutit à une image.

Littéralement : « peindre avec la lumière ». Le terme plus court de photo est très fréquemment utilisé. Dans le cas où l’on parle d’une image photographique, on emploie aussi souvent les termes image, tirage, vue ou agrandissement.

La photographie numérique

Les techniques informatiques permettent de transformer une image en une série de points, les pixels, dont les caractéristiques sont exprimées par des nombres, ce qui permet de la reconstruire sur un périphérique informatique. La difficulté de cette technologie, qui marque une rupture complète avec les procédés physico-chimiques initiaux, se situe dans la conception des capteurs électroniques de l’image qui remplacent le film. La résolution de ces capteurs, le nombre de pixels d’une image qu’ils sont capables d’analyser, évolue très rapidement. Sur les appareils commercialisés, ils atteignent en 2007 jusqu’à dix millions de pixels pour les appareils au capteur APS et trente-neuf millions de pixels pour les moyens formats et permettent d’obtenir une image de qualité pour une taille d’environ un demi-mètre carré. Comme pour les anciennes techniques, cette qualité dépend aussi de l’optique de l’objectif et de la mécanique du boîtier.La photographie numérique présente l’avantage des possibilités infinies de retraitement et de retouche des images avec un ordinateur et un logiciel de traitement d’image. De la simple correction de lumière, de contraste, à la composition d’image, les usages peuvent être artistiques et ouvrir ainsi une liberté de création ou mercantiles quand il s’agit de modeler un idéal féminin publicitaire.

Un art populaire 

La photographie est un moyen technique et mécanique de conserver une représentation graphique des moments, des objets ou des gens. Mais la photographie est aussi un moyen d’expression plus ou moins abstrait, portant la signature de son auteur.

Aujourd’hui, presque tout le monde a facilement accès à la capacité de « prendre une photo ». La représentation du monde en a été transformée et les sociologues ne manquent pas d’étudier les pratiques et les résultats de cette photographie populaire. Pensons seulement aux touristes japonais, l’appareil photographique toujours en bandoulière, ou à nos boîtes à chaussures pleines de vieilles photographies de famille.
Cet environnement très favorable permet ainsi de parler d’« art populaire » par la possibilité ainsi offerte au plus grand public de posséder les formes de cet art et d’en produire les artefacts.

Festivals:

Quelques citations:

Robert Capa :

« Si ta photographie n’est pas bonne, c’est que tu n’étais pas assez près. »

David Burnett :

« Capa disait que si la photo n’est pas bonne, c’est qu’on n’est pas assez près. Moi, je pense que si la photo n’est pas bonne, c’est qu’on est trop près. La distance permet d’élargir le point de vue. »

Pierre Movila :

« Une photographie, c’est un arrêt du cœur d’une fraction de seconde. »

John Stuart Mill :

« La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard. »

Jules Renard :

« Que de gens ont voulu se suicider et se sont contentés de déchirer leur photographie ! »

Edgar Watson Howe :

« Une théorie ne ressemble pas plus à un fait qu’une photographie ne ressemble à son modèle. »

Marcel Proust :

« La photographie acquiert un peu de la dignité qui lui manque, quand elle cesse d’être une reproduction du réel et nous montre des choses qui n’existent plus. »

Andrea-Lisa Bolduc :

«Photographier c’est captiver un moment éternellement.»




%d blogueurs aiment cette page :