Et au milieu pousse un arbre

13 09 2007

Bryce Canyon est un gigantesque amphithéâtre naturel créé par l’érosion de la partie est du plateau de Paunsaugunt. L’endroit est rendu remarquable par ses structures géologiques extraordinaires, les hoodoos, formés par l’action du vent, des précipitations et du gel. Les roches prennent ici des couleurs exceptionnelles allant du rouge au blanc.usa-bricecanyon-1.jpg     La région fut d’abord occupée par des pionniers mormons dès les années 1850, parmi lesquels Ebenezer Bryce.

Publicités




Glace à l’italienne

8 09 2007

usa-ante-5.jpgusa-ante-1.jpg  usa-ante-2.jpg  usa-ante-3.jpg L’Antelope Canyon (le « canyon de l’Antilope » en anglais) est l’une des gorges les plus connues et les plus photographiées du Sud-ouest des États-Unis[1]. Elle est située dans le nord de l’Arizona aux États-Unis, à côté du lac Powell, dans la réserve de la Nation Navajo, et est constituée deux gorges  séparées, la supérieure et l’inférieure. L’Antelope Canyon peut seulement être visitée en excursions guidées, en partie parce que des pluies inattendues peuvent rapidement l’inonder. Le 12 août 1997, onze personnes ont été tuées par une inondation dans la gorge inférieure.